[Publication #transfrontalier] Emploi frontalier et chômage nord-lorrain : une interdépendance plus si évidente...

La croissance économique luxembourgeoise est présentée comme un facteur de baisse du chômage et de stimulation de l'économie résidentielle dans le Nord-lorrain. Par croisement de données institutionnelles luxembourgeoises et françaises et par un travail d'investigation, l'AGAPE a cherché à vérifier cette affirmation.

Mis à jour le : 12-01-22

[Publication #transfrontalier] Emploi frontalier et chômage nord-lorrain : une interdépendance plus si évidente...

Malgré la forte croissance de l'emploi au Luxembourg et de l'emploi frontalier, le chômage continue de progresser dans les zones d'emploi du Nord-lorrain. Cette évolution, qui peut paraître contre-intuitive, montre qu'il n'existe pas de lien mécanique entre la dynamique économique du Luxembourg et la courbe du chômage dans le Nord-lorrain. Cette apparente déconnexion apparaît liée à plusieurs facteurs structurels : un niveau de qualification insuffisant des demandeurs d'emploi, une internationalisation des recrutements liée aux transformations de l'économie luxembourgeoise et une diversité des frontaliers français, pas forcément au chômage lors de leur embauche.

Hormis l'immobilier et la construction, l'économie résidentielle du Nord-lorrain profite peu de la hausse des frontaliers. En revanche, la hausse des frontaliers menace à long terme le système français d'assurance-chômage, qui prend en charge plus de 80% de l'indemnisation des chômeurs issus du marché du travail luxembourgeois, financée intégralement par les cotisations sur les emplois français.

Pour découvrir cette publication 3 formats différents vous sont proposés :

 

Eléments en rapport